la data intelligence

Big data : 3 cas d’usage du Big Data en marketing

Big data : 3 cas d’usage du Big Data en marketing

L’enjeu d’une campagne de marketing aujourd’hui, c’est la personnalisation. Sans Big Data, difficile de cibler parfaitement votre client pour lui fournir une expérience vraiment privilégiée.

Or, le Big Data appliqué au marketing offre désormais bien plus de possibilités qu’une bonne expérience. Découvrez trois cas d’usage du Big Data où l’analyse marketing prédictive pourrait influencer votre stratégie globale.

 

Cas d’usage big data 1 – Automatiser la logistique pour personnaliser le service

Si votre entreprise comprend une branche retail, celle-ci peut s’insérer beaucoup mieux dans votre stratégie marketing, grâce au Big Data et le machine learning… 

L’approche consiste en effet à proposer une expérience de livraison ultra-personnalisée, avec des prévisions logistiques qui intègrent dans leurs calculs les événements extérieurs. Soit les données de circulation en direct, les données météorologiques, les données géographiques liées à votre client ou des informations sur ses capacités de mobilité (âge, profession, isolement géographique ou présence de commerces à proximité autorisant le dépôt de colis…).

Vous pouvez encore ajouter un facteur de maintenance prédictive (pannes ou défaillances possibles sur la chaîne de livraison, voir ici notre article sur les cas d’usage Big data en matière de maintenance), pour optimiser le service.

Il s’agit donc de choyer le client à l’extrême, en imaginant par exemple une livraison exceptionnelle à domicile par temps de pluie pour une personne temporairement handicapée et à l’heure malgré des travaux sur la voie publique.

 

Cas d’usage big data 2 – Optimiser le parcours utilisateur pour booster la production de contenu

Plus l’expérience utilisateur est confortable et intuitive, plus vos clients vous donnent des données. C’est le postulat de Netflix qui maintient ses utilisateurs attentifs et connectés, tout en tirant de leur usage un enseignement productif.

En améliorant constamment sa proposition d’user experience, Netflix génère à la fois une habitude d’usage pour ses consommateurs et une source d’inspiration pour ses futures productions. L’entreprise s’appuie sur une collecte de données telles que le type de programmes suivis par un utilisateur, le moment auquel il le met en pause, le support choisi pour le visionnage, les extraits vidéos les plus reproduits, etc., pour prédire les contenus qui fonctionneront par la suite.

Autrement dit, il s’agit de proposer en direct le bon contenu à son utilisateur, et de préparer en même temps sa campagne d’acquisition de catalogue (achat de contenu et production).

 

Cas d’usage big data 3 – Le marketing prédictif et évolutif avec l’IA

Avec un bon machine learning, vous pouvez cibler votre audience plus précisément que jamais. En accumulant des données sur vos prospects et vos clients actuels, l’IA (intelligence artificielle) offre de nouveaux débouchés à vos équipes marketing.

Avec un profil client extrêmement précis et une IA configurée pour classer les portraits type en catégories stratégiques, vous pouvez scorer votre cible selon son degré de maturité, de proximité avec la marque, ou encore son potentiel d’adhésion à un moment T et vous permettre d’organiser en fonction vos campagnes marketing personnalisées.

Sans oublier que le machine learning dynamise vos fichiers clients : il ne s’agit plus d’une liste de données figées dans le temps, mais de data constamment mises à jour, donc d’une stratégie marketing évolutive et plus directe.

Si vous programmez vous-même la machine, elle reprogramme en direct vos relations client.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy