la data intelligence

Big data : quelles compétences vous faut-il en interne ?

Big data : quelles compétences vous faut-il en interne ?

Si vous avez investi dans un projet Big data ou que vous comptez le faire, vous avez certainement de grandes attentes sur votre ROI. Or, pour que ce retour soit positif, vous avez plutôt intérêt à avoir misé sur les bons outils technologiques… Et les bonnes compétences pour les exploiter !

Aujourd’hui, la technologie n’est plus la préoccupation principale des sociétés qui ont mis un pied (voire toute la jambe) dans le big data. La question centrale, c’est l’humain qui gère ce big data. De nombreuses sociétés françaises commencent à le comprendre et recherchent déjà activement les perles rares pour fournir leurs équipes.

Pour que votre entreprise devienne championne du du big data, vous devrez donc trouver les experts compétents pour le manier… Mais pas seulement. Voilà ce que vous devriez rechercher en priorité dans le champ des compétences.

Data engineer, data scientist, etc. : une équipe IT puissante

Bien entendu, la première pierre dans votre édifice big data doit être votre équipe IT.

Votre recrutement central : le profil ultra-spécialiste qui domine toutes les problématiques de données, de préférence adaptées à votre entreprise. Votre candidat idéal est l’ingénieur data qui a la maîtrise technologique associée au big data et des programmes informatiques, tout en offrant une bonne intelligence management et des problématiques de l’entreprise (exigences métiers etc).

Vous allez aussi chercher un data scientist qui valorisera vos données et accompagnera la prise de décision. Ces deux profils travaillent conjointement à recueillir la data et à en tirer des pistes stratégiques, des algorithmes et modèles d’actions digitales réellement utiles pour vous.

Votre challenge big data réel : les enjeux métiers 

Certes, la pierre angulaire de votre transition big data reste votre service informatique remodelé pour ces nouvelles applications data. Mais en réalité, vous pouvez recruter les meilleurs sprinteurs…Ils ne vous serviront pas à grand-chose si le reste de votre entreprise est spécialisé dans la natation synchronisée !

Autrement dit, s’il est important d’avoir dans vos équipes des champions de la data, il faut aussi que les autres services soient enrichis en compétences pour avancer conjointement. La data n’a d’utilité pour vous que si elle peut circuler et trouver des applications métiers. Et pour cela, il faut que vos équipes parlent la même langue que vos champions (ou aient un bon dictionnaire).   

Comment on y arrive ? Avec une culture DevOps et une excellente communication

L’un des meilleurs moyens d’atteindre votre ROI est de développer une approche pluridisciplinaire. Soit en faisant collaborer au sein d’une même équipe des métiers très différents, dont vos experts en big data.

Cette approche DevOps ou méthode agile permet un développement continu de votre produit ou projet, par la mise en relation constante et la collaboration des différents métiers. Dans l’idéal, elle consiste à réunir développeurs et opérateurs sur une même chaîne de communication.

Cela signifie pour vous de chercher à développer en priorité les compétences communicationnelles de vos équipes, plutôt que de recruter un big boss du Big Data dont aucun de vos collaborateurs ne comprendra la moindre phrase… Et qui ne comprendra pas non plus les problématiques de chacun. Or, du marketing au management, chaque métier a ses propres use cases, avec son propre langage et des objectifs distincts.

Les compétences les plus demandées à valoriser dans votre entreprise Big Data

Du reste, pour former ou recruter vos collaborateurs, certaines compétences sont de plus en plus prisées aujourd’hui et spécialement utiles…

  • La maîtrise Hadoop. Étant la nouvelle plateforme « star » du traitement de données, il faut que divers membres de votre équipes comprennent son fonctionnement, et pas seulement les experts.
  • Dominer le langage SQL : ce langage informatique est aujourd’hui plus populaire que jamais, et se retrouve en application sur Hadoop ou sur des programmes comme Oracle.
  • La programmation : pour aller plus loin dans la personnalisation de vos applications et éviter de rester au niveau simplifié de certains programmes, il vous faut des collaborateurs compétents en programmation.

Sans oublier de former vos experts aux exigences métiers des services avec lesquels ils seront amenés à travailler !

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy