À quand un devops day à Paris ?

Alors que partout ailleurs dans le monde, le mouvement prend de l’ampleur ; alors que certaines villes fêtent leur 10e année de célébration des DevopsDays, Paris semble chercher encore sa communauté DevOps et n’a plus de Devops day.

Présente, active et mobilisée au début des années 2010, la communauté qui s’était créée alors semble avoir laisser désormais sa visibilité se disperser.

Et ce, alors que les événements IT explosent. Chefs de projets informatiques, développeurs, consultants, architectes Big Data, experts Smart BI, data ingénieurs, DSI… Tous les profils les plus en pointe aujourd’hui sur la data et acteurs de l’univers IT ont monté la tradition internationale des Devops Days à Marseille, Madrid, Genève, Londres, Cuba, New York ou Jakarta… Mais toujours pas à Paris !

Devoxx à Paris

Il faut dire que la Conférence Devoxx a pris le relais dans la capitale. Devoxx France, conférence pour les développeurs, se tient en effet à Paris en 2020 pour une 9ème édition, avec 75% des présentations en français.
En 2019, la conférence avait reçu plus de 3 000 personnes et 243 orateurs. Pendant trois jours, s’étaient succédé 103 conférences d’une heure, 16 universités de 3 heures, des ateliers pratiques et des sessions de live coding . L’événement 2020 a lieu du 15 au 17 avril au Palais des Congrès. Mais ce n’est pas la seule manifestation.

Il y a aussi la conférence Devops REX. Cette dernière, qui aura lieu en octobre 2020, ne dure qu’une journée et ne se concentre que sur les retours d’expérience (REX). La capitale ne manque pas non plus de bootcamps, de trainings ponctuels ou encore d’expos sur le Cloud. Mais elle ne semble suivre le mouvement international des Devops Days que de très loin.

Quel intérêt des DevopsDays ?

Outils, astuces sur les solutions de Cloud les plus économiques (en énergie et en budget), ateliers interactifs de hacking, cours d’architecture datacentric… Tout l’univers de la data y est balayé de l’idée à l’application, et par des représentants de la communauté internationale. Et pas seulement du point de vue des retours d’expérience, mais sous une variété d’approches et de propositions pour faire avancer les outils et les pratiques.

Construire une éthique de développement fondée sur la saga Star Wars – et éviter de devenir des supers-méchants en n’envisageant pas le « big picture » – ou encore devenir un expert en relaxation au travail via la résolution des incidents software : voici par exemple quelques-unes des pépites des DevopsDays prévus à New York en mars 2020.

Outre les conférences techniques, les outils, les réflexions collectives et les stands commerciaux, l’intérêt est aussi d’ouvrir la communauté aux expériences métiers étrangères. De se mettre à jour voire de faire un bond en avant dans un domaine d’exercice, en se confrontant aux nouvelles méthodes agiles qui se pratiquent à Cuba, au Brésil ou à Singapour… De dépasser le temps du bilan pour entrer dans une phase créative.

Devops : votre avis ?


Et commentez et donnez vos avis dans les commentaires ci-dessous.

Ces réflexions sur les data et le devops vous intéressent ?
Suivez notre série d’articles sur le sujet.

Et pour cela , abonnez-vous à notre newsletter “En direct des bacs à sable”.
Cette newsletter vous informera de que nous publions ici et de ce qui se publie ailleurs sur ce type de sujets..

Abonnez-vous au plus vite.
Découvrez les trésors des bacs à sable, cliquez sur l’image….

A propos de data vous aimerez aussi sans doute lire :

Consultant en business intelligence : quel doit être son profil

Devops définition : pourquoi ce néologisme ?

Data manager : avez-vous le profil idéal ?