Comment la Business Analytics vous aide à prédire l’avenir ?

inventiv_it ERP Big data Data intelligence BI
Business Analytics

Depuis quelques années  l’Informatique Décisionnelle fait des miracles dans l’analyse de vos données. Elle vous dit comment votre entreprise est parvenue jusqu’ici. Et si vous utilisiez maintenant le même genre d’approche avec Business analytics pour prédire ce qu’elle va devenir ? Il est maintenant important pour les dirigeants d’entreprise de réaliser l’importance de prendre des décisions encore plus rapidement qu’auparavant, mais à la fois de manière précise et opérationnelle pour augmenter leur performance grâce à ces données. 

Nous pouvons alors parler de Business Intelligence lorsque nous sommes en capacité de prendre des décisions pouvant être controlées à l’aide des données. 

De la business intelligence à la business analytics 

À ne pas confondre, la business intelligence et à la business analytics, ont toutes les deux le même but commun qui est de venir faciliter les process et la prise de décisions. Cependant, même si ces termes se ressemblent, nous les utilisons de manière différente. La business intelligence (BI) va venir nous procurer certains types de données et la business analytics va elle venir compléter ces données en complément, ce qui va nous permettre d’analyser au mieux certains éléments. 

Les outils de la Business Intelligence, on le sait, permettent de mettre en valeur les informations-clés, en travaillant toutes les données brutes exploitables pour les traiter à travers des graphes bien modélisés. Nous le savons, les solutions de prédiction sont aujourd’hui applicables dans tous les secteurs d’activité, dans tous les domaines et quasiment tous les métiers. 

Du stockage à la data-visualisation en passant par le traitement et la modélisation de données, tout est à votre disposition pour que vous puissiez comprendre et juger vos résultats passés. 

La business analytics, en allant flirter beaucoup plus nettement avec l’univers du Big Data et de l’analyse prédictive, permet de franchir un cap supplémentaire.  

L’informatique décisionnelle 

Devenue essentielle pour beaucoup d’entreprises, nombreux sont ses avantages : la satisfaction du client, l’augmentation du ROI, des stratégies plus opérationnelles et efficaces, des prises de décisions plus réfléchies et fondées, un gain de temps mais aussi des comptes-rendus plus rapides à obtenir. Elle va en effet venir apporter de véritables faits qui vont venir nous aider au mieux à piloter nos stratégies. 

Analyse prédictive et visualisation  

En passant ces data à la moulinette de l’analyse décisionnelle, vous pouvez en effet extrapoler et vous projeter dans le futur pour faire évoluer votre processus de production. L’analyse des données vous met les résultats sous les yeux  et vous pose une question fondamentale : « Voulez-vous reproduire ce modèle-là ou non ?  » 

Ce qui vous amène naturellement à la deuxième question fondamentale : « Comment optimiser le changement que vous allez mener ? » Analyse prédictive du marché, évaluation des risques, optimisation pointue, la BA vous ouvre de nouvelles possibilités décisionnelles pour marquer des points sur votre concurrence.

Améliorer votre politique de prix, par exemple ? Cela suppose des décisions qui ne se prennent plus en se fondant sur votre propre expérience, ni au feeling. Mais en étudiant et recalculant de multiples variables, comme l’élasticité-prix, et en produisant divers scénarios probables avec des outils de BA adaptés, vous pouvez voir vos revenus annuels grimper.

Améliorer votre politique de prix, par exemple ? Cela suppose des décisions qui ne se prennent plus en se fondant sur votre propre expérience, ni au feeling.

L’univers de la BA : le marketing bien sûr, mais pas seulement 

On notera que les formations et les produits liés à la business analytics mettent souvent en avant ces questions commerciales. Rien de mieux, en effet, pour accompagner les changements du marketing actuel vers le marketing centré sur la rentabilité.  

Faire tourner les modèles pour identifier l’avenir des clients les plus rentables; identifier où on va aller en chercher d’autres et comment; mouliner les différents pricings possibles pour dénicher tous les gisements d’amélioration de la rentabilité (en fonction des heures, des jours, des lieux, etc.). Autant d’applications possibles de la BA.

Et pourquoi pas améliorer votre connaissance client en affinant le profil idéal ? Prédire de futurs comportements de vos consommateurs en se fondant sur les résultats actuels et en injectant tout cela dans les algorithmes adaptés. Tout cela a de quoi faire grimper au rideau tout directeur marketing. Mais l’approche de la BA peut tout aussi bien s’appliquer avec autant d’efficacité et de rentabilité aux centres de coûts. 

On peut imaginer gagner du temps sur la maintenance des machines-outils… En connectant par exemple des capteurs sur vos machines, qui collectent les données tout au long de leur cycle de vie et vous offrent un diagnostic précis : ces prédictions vont anticiper leurs failles, booster leur performance, et redistribuer le temps de vos équipes vers des tâches plus puissantes en termes de rentabilité future, telles que les innovations.   

De nombreux outils 

Il existe pléthore d’outils d’analyses qui, non seulement vont vous rassurer sur votre prise de décision pour l’avenir, vous rendre conscient des nouvelles opportunités, mais encore vous permettre d’optimiser le stratégique et l’opérationnel. Afin d’être 100% opérationnelle, la BI a besoin d’outils solides. En voici quelques exemples : 

  • La BI opérationnelle 
  • La BI open source
  • La Bi en libre-service
  • L’analytique en ligne 
  • Reporting
  • L’analytique avancé 
  • L’analyse ad hoc

Besoin d'une stratégie du changement gagnante ?

Si nous en discutions ensemble ?

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy