Pilotage de la performance : comment la BI peut aider

On parle du pilotage de la performance des entreprises depuis les années 90, voire même avant.  
Tout est venu avec la montée en puissance du thème de la “performance”, partout dans la société. Tout doit être performant et en premier lieu l’entreprise. On a même exigé des pays qu’ils le soient, avec la vague des agences de notations et des triples A des pays.  
Il y a derrière ce concept de pilotage de la performance l’idée selon laquelle il faut apporter plus de rationalité aux décisions prises par les managers. Plus on organise leur performance décentralisée en quelque sorte, plus on obtient une performance globale. Et plus on installe les outils informatiques permettant d’aider les managers à procéder ainsi, mieux on manage cette performance générale de l’organisation.
Ainsi les outils de business intelligence ont-ils vocation à se placer au service de ce pilotage. 

Facile à dire mais…

Ce schéma logique est en réalité beaucoup plus complexe que cela à mettre en œuvre. Et s’il est tout à fait juste que les outils de BI sont parfaitement adaptés pour contribuer à améliorer la performance de l’organisation, la raison en est d’abord qu’ils s’appuient sur une matière première qui les dépasse : les data ne sont pas livrées avec les outils.

Elles sont ailleurs, dans l’entreprise, en dehors, partout. Les outils de BI vont donc créer un effet de loupe sur la façon dont l’entreprise envisage sa performance à tous les étages si l’on ose écrire, en posant la question de base : “quelles données va-t-on prendre et pour quoi faire ?” Et c’est là que l’on doit faire preuve d’intelligence. Et souvent d’inventivité. Si l’on se contente de formaliser des évidences ou de figer des procédures inspirées de réflexes extérieurs, on va droit dans le mur.

Les indicateurs ne seront jamais les mêmes 

Piloter la performance commence toujours en effet par poser un problème de définition. Où se trouve la performance en question ? De quoi parle-t-on et dans quel cas ? Performance du CA ? Performance de la rentabilité ? De la qualité ? De l’innovation ? De la satisfaction client ? Tout dépendra de l’entreprise. La performance pour un avionneur dont les carnets de commande sont pleins pour dix ans n’a rien à voir avec celle d’un commerçant qui se bat pour faire venir des clients tous les jours. Les indicateurs pour prendre les bonnes décisions ne seront donc pas les mêmes.

Sortir des visions purement contrôle de gestion

En outre, si la règle originelle du pilotage de la performance était celle du contrôle de gestion, “la confiance n’exclut pas le contrôle”, la mise en place d’outils de management de la performance qui ne seraient perçus que comme des outils de contrôle risquent d’avoir pour résultat l’effet inverse de celui recherché. Ils figeront les habitudes, bloqueront les innovations, les tentatives.

Décentraliser et rendre agile

Toute la difficulté est au fond de sortir de ces visions anciennes du traitement des données (le contrôle) pour aller vers une vision agile et créative. Les tendances de la technologie permettent cela : l’objectif des entreprises est d’aider les managers à prendre des décisions toujours plus rationnelles, à une époque où les neurosciences nous prouvent chaque jour que “90% des décisions ne le sont pas” et où l’on trouve ça bien. On veut à la fois écouter ses intuitions et vérifier immédiatement ce qu’elles ont de rationnel.
Pour cela il faut pouvoir “torturer” les données dans tous les sens. Et c’est là qu’intervient la BI.

Ces développements et défis globaux génèrent un certain nombre de tendances importantes liées à l’utilisation de logiciels et de technologies pour la BI et la gestion de données, ainsi qu’à la manière dont la BI est organisée, comme l’explique cette étude américaine sur la BI. Les praticiens de BI ont travaillé à mettre la découverte / visualisation de données, la BI en libre service, l’analyse prédictive et l’intégration de la BI et de la gestion de la performance dans des plate-formes communes (voir le panorama des outils ici). En outre, plusieurs tendances en matière de gestion des données, telles que la gestion de la qualité des données et l’utilisation de bases de données analytiques, gagnent en importance, fournissant ainsi la base architecturale et technique aux tendances susmentionnées.

Libre service, visualisation de données et analyse prédictive

Ces nouvelles tendances gagnent en importance dans de nombreuses entreprises en raison de la quantité toujours croissante de données disponibles, tant en interne qu’en externe, ainsi que de fonctionnalités logicielles améliorées pour prendre en charge le libre-service pour les utilisateurs professionnels. Ces tendances ont un impact majeur sur la BI et la gestion de la performance intégrées et sont donc également à l’origine de la demande de produits logiciels avancés, visuels et conviviaux, destinés à la BI et à la gestion de la performance.

Il n’en reste pas moins vrai que la BI ne peut aider au pilotage de la performance qu’à une condition. Qu’on ne pense pas aux outils, ni même aux données, avant d’avoir défini précisément comment l’on conçoit cette performance. 

Ces réflexions sur la Business Intelligence vous intéressent ?
Suivez notre série d’articles sur le sujet.

Et pour cela , abonnez-vous à notre newsletter “En direct des bacs à sable”.
Cette newsletter vous informera de que nous publions ici et de ce qui se publie ailleurs sur ce type de sujets..

Abonnez-vous au plus vite.
Découvrez les trésors des bacs à sable, cliquez sur l’image….

A propos de Data Intelligence vous aimerez aussi sans doute lire :

De la BI à la data-intelligence

Business Intelligence : les outils BI d’Oracle

Erreurs de data-visualisation : quand les camemberts ont tout faux !

Couverture bonnes feuilles livre Redouane Labdoui

Téléchargez les bonnes feuilles du livre de Redouane Labdoui

  • Et découvrez-le en avant-première


Prénom
Nom

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment de la plateforme de gestion des téléchargement que nous utilisons, Mailchimp.
En acceptant de télécharger cet ouvrage, vous acceptez que vos informations personnelles soient transférées au système automatique de traitement Mailchimp. La politique de confidentialité de cet outil peut être consultée ici.

* champ obligatoire